Cinéma : les langues mortes ont la cote !

Cosmopolis, Prometheus, (The) Dictator … en mai et en juin, les films aux titres grecs et latins sont à l’honor ! L’occasion de nous pencher sur leur signification et de se souvenir de ceux qui nous ont marqués au cours des dernières décennies.

En compétition officielle à Cannes, Cosmopolis, de David Cronenberg, est composé de deux mots d’origine grec, kósmos « monde ordonné » et pólis «cité ». Cosmopolis semble ici utilisé à la place de « cosmopolite » (en anglais comme en français), à propos d’une grande ville peuplée par différentes nationalités. Sans doute faut-il y voir une référence au monde « globalisé » de la finance et du capitalisme, qui est ici montré du doigt.

Lire la suite