Le parasol et autres noms composés du préfixe para-

parasolLe mois d’août touche presque à sa fin mais les parasols n’ont pas dit leur dernier mot ! Il est encore temps de nous interroger sur l’origine de leur nom formé à l’aide du préfixe para-. Si l’on devine le lien existant entre « parasol » et « parapluie » par exemple, quel rapport ces noms entretiennent-ils avec « paradoxe » et « paranormal » ? Absolument aucun, car il ne s’agit pas tout à fait du même préfixe. En effet, il n’y a pas un mais deux para- : l’un est italien, l’autre grec, et chacun a un sens bien déterminé.

Le para- italien

Le premier para-, issu de l’italien parare (« parer » en français), signifie « protéger, garantir contre quelque chose ».

Ainsi, le parasol (de l’italien parasole) est composé de para- + sole (soleil) : il protège donc du soleil. Quant au parapluie (para- + pluie), il a été formé sur le même modèle. Ce n’est qu’au XVIIe siècle qu’on eut l’idée d’imperméabiliser les parasols pour se protéger de la pluie. Mais comment faisait-on avant ?

Lire la suite sur le blog du Projet Voltaire 

Publicités