Le mot juste : audience, auditoire ou audimat ?

AudienceCes trois mots, qui dérivent du même verbe latin audire, « entendre », sont souvent employés indifféremment. Y a-t-il de véritables nuances entre ces termes, et si oui, lesquelles ?

Ce que disent les dictionnaires

Commençons par audience, qui est le plus ancien des trois. Attestée dès le XIIe siècle, l’audience désigne « le fait d’être écouté » ; elle est donc proche de l’entretien, sens qui se diffuse dans le langage juridique. Au XVIe siècle, l’audience se dit de « la séance d’un tribunal, » ce qui est toujours le cas aujourd’hui.

L’auditoire, qui apparaît un siècle plus tard, a également une origine juridique. Mais il se spécialise rapidement en un « lieu où l’on s’assemble pour écouter ».

Lire la suite sur le blog du Projet Voltaire

Publicités