Une campagne peut-elle tenir des promesses ?

En passant devant la dernière affiche de pub pour Skoda, je n’ai pas pu m’empêcher de m’interroger sur la pertinence de leur slogan : « En 2012 découvrez la campagne, celle qui tient vraiment ses promesses ».

Je ne parle pas du fond : il est devenu commun qu’en période de campagne présidentielle, la pub utilise des accroches à connotation politique.  Ici, le slogan est basé sur le double sens du mot campagne, électoral et publicitaire. Cette ambiguïté a fait couler beaucoup d’encre depuis les années 60, époque à laquelle on pensait vendre un homme politique comme un savon.

En revanche, sur la forme, je relève une maladresse de langage.

Lire la suite

Publicités

Calembour mon amour

L’année dernière, Monoprix nous avait étonnés (parfois dérangés) avec son « Réveillon nous », qui a fait l’objet d’un précédent billet. Ce Noël, l’enseigne de distrib-chic remet ça avec une déclinaison de différents messages « à calembours ».

Au menu, méli-mélo d’homophones français/anglais. Dans « Noël annonce la couleur », il faut sûrement sous-entendre « cool heure ». Idem pour la petite robe « très hot », qui n’est pas sans rappeller celle que porte la mère Noël. Mention spéciale à « bûche bée » et « sans foie ni oie », vraiment bien trouvés, et sans ambiguité orthographique (ouf!). C’est quand même plus audacieux que le « Jamais un sans deux » que Monop nous avait proposé à l’automne.

Lire la suite

Dans la famille France Arno, je voudrais France et Arno !

Pour sa nouvelle collection 2011/2012, l’enseigne de chaussure France Arno (groupe Eram) a choisi de revenir aux fondamentaux.

France, c’est la femme, Arno, c’est l’homme. Basta!

Concrètement, la  marque ne chausse plus les bambins, et, niveau originalité, se prend les pieds dans le tapis…

Au passage, le nom « France » dans France Info, Air France, France 2, France Football et même France Gall (soyons fous), véhicule un certain prestige, mais chez un fabricant de chaussures c’est tout de suite désuet, tradi, Geneviève de Fontenay…

Vieille France, quoi !