Ils ont fait le français : le vrai-faux de Vaugelas

Est-il encore besoin de présClaude-Favre-de-Vaugelasenter Claude Favre de Vaugelas, le plus grand grammairien français ? Au XVIIe siècle, il était l’un des hommes qui parlaient le plus correctement notre langue. Surnommé le « greffier de l’usage », Vaugelas établissait des règles en se basant sur le bon usage, celui des meilleurs auteurs de son temps et de la cour du roi. Il nous a laissé ses Remarques sur la langue française (1647), d’une étonnante modernité. La tentation était forte d’en extraire quelques-unes et de les soumettre à l’épreuve du temps. Quelles sont les règles qui ont survécu ? celles que nous avons abandonnées ? Pour la première fois, l’œuvre de Vaugelas passe le test du vrai-faux.

Lire la suite sur le blog du Projet Voltaire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :