Sardine, hareng et maquereau : du filet au piquet

Pendant toute l’année, nous naviguons serrés comme des sardines dans les transports en sardinescommun, mais l’été, c’est la libération : les sardines sortent de leur boîte, direction le camping. En effet, pour fixer une tente au sol et tendre sa toile, on utilise une tige métallique terminée par un crochet et dénommée sardine… ou hareng… ou encore maquereau ! Mais pourquoi avoir donné des noms de poissons à de simples piquets de tente ?

Lire la suite sur le blog du Projet Voltaire 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :