Pub, ciné : les mots-valises s’emportent partout

Décidément, la langue française a la cote dans la publicité automobile ! Après Renault en septembre dernier, c’est au tour de Volkswagen de s’amuser avec les mots.

Une nouvelle série de spots montre l’indécision des clients qui aimeraient repartir avec toutes les voitures de la gamme.

L’un de ces spots, intitulé Tourolf, utilise des mots-valises, c’est-à-dire des néologismes formés par la fusion de deux autres mots. Ainsi, « Tourolf  » est un mot-valise construit à partir de « Touran » et de « Golf », deux modèles de la « voiture du peuple ».

Toujours dans ce spot, un client est intéressé par une « Golfinelle », mot-valise composé cette-fois ci de « Golf » et de « Coccinnelle », autre modèle-phare de la gamme. Enfin, quand le vendeur lui demande quelle est la couleur qui l’intéresse, le client répond « blouge », contraction de « bleu » et de « rouge ».

Le film se termine par ce claim très à propos : « Le plus dur, c’est de choisir ».

Au même moment, le cinéma a également utilisé le procédé. Ainsi, sur les affiches de promotion du film Minuscule, sorti le 29 janvier, on pouvait lire l’appréciation « Fourmidable ». C’est un cas de mot-valise intéressant, car il est basé sur la contraction de mots, qui, à la base se ressemblent : « fourmi » et « formidable ». Par conséquent, le mot-valise qui en résulte est parfaitement équilibré en termes de syllabes et de sonorités.

affiche film minuscule metro paris

Même le nom du journal censé être à l’origine de l’avis est un mot-valise. En effet, « Le Fourmigaro » détourne le nom d’un véritable journal, Le Figaro, fusionné avec « fourmi ». Sans oublier le Libé, apocope du journal Libération, devenu « Libé-Lulle ». Dans ce cas, il ne s’agit pas d’un mot-valise (« Lulle » n’existant pas), mais plutôt d’une sorte d’allographe, c’est-à-dire une manière différente d’écrire un mot en se basant sur ses sonorités. Ici, il s’agit du mot « libellule » (sans accent aigu !).

À noter enfin que la mention « Minuscule, c’est énorme ! », qui rassemble deux antonymes (mots contraires)  au sein d’une même phrase constitue une antithèse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :