De l’importance du bien écrire (même en vacances)

À celles et ceux qui pestent contre la grammairolatrie et la dictature de l’orthographe, qui pensent que l’essentiel « est de se faire comprendre », que le fond compte plus que la forme, j’adresse ce petit message.

Pour se convaincre de l’importance du bien écrire, il suffit de simuler une faute, rien qu’une toute petite faute sur cette une du Midi Olympique. Transformons simplement « se » en « ce » : de personnel, le pronom devient démonstratif.

Une Midi Olympique

Entre « Papé se lâche » et « Papé, ce lâche », le courage du capitaine du XV de France et deuxième ligne du Stade français (de dire ce qu’il pense) en prend un sacré coup ! En faisant cette faute, on commet un énorme contresens. Avis aux amateurs de SMS et de tweets qui remplacent impunément les « c » par des « s », à moins que ce ne soit l’inverse ! Tant qu’ils se font comprendre…

Advertisements

Une réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :