Tweet et Tact

En temps de crise, une figure de style s’impose naturellement dans le paysage médiatique. C’est l’euphémisme bien sûr, utilisé pour atténuer une réalité désagréable. Récemment, par exemple, on a parlé d’un président « normal » pour ne pas dire inconsistant, d’ « efforts » plutôt de que rigueur, etc. Sur la toile aussi, l’euphémisme se décline, comme en témoigne ce message d’erreur vu sur Twitter :

« Twitter rencontre une anicroche » peut-on y lire. On avait bien « problème » ou « erreur », des termes couramment employés dans le jargon de l’informatique et du web. Mais pour faire patienter ses utilisateurs dans les meilleures conditions, Twitter a préféré piocher dans le langage littéraire.

En effet, l’anicroche, qui signifie « petite difficulté, léger obstacle », se rencontre notamment dans les oeuvres de Madame de Sévigné, Charles Péguy ou Louis-Ferdinand Céline.

Quant à celles et ceux qui n’ont pas pensé à relire leurs classiques avant d’aller twitter ? Un mot ignoré vaut sans doute mieux qu’un mot anxiogène… Sauf que phonétiquement, il y a dans « anicroche » quelque chose qui « cloche » et qui « accroche ». Est-ce parce le mot désigne, au sens propre, une arme recourbée en forme de bec ? Sous le masque du tact, souvent subsiste l’attaque !

Publicités

Une réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :