Oxymore, antithèse : le Twilight test

Quel rapport peut-il y avoir entre des figures de style et la saga vampirique de Stephenie Meyer ? Au cas où vous l’ignoreriez, Twilight signifie « crépuscule ». Le crépuscule étant un moment de la journée (matin ou soir) où l’on n’y voit pas particulièrement clair. Or, certains jeux de mots, qui jouent sur l’opposition, ne sont pas très clairs non plus.

Voici trois exemples pour vous en convaincre, qui ont tous passé le Twilight test. Chaque expression est jugée à la lumière de trois volets de la saga : Hésitation – Tentation – Révélation. (Oui, bon, on a le droit de s’amuser un peu).

Avant toute chose, voici deux définitions :

Oxymore : deux antonymes (mots de sens contraire), généralement un nom+ un adjectif, se côtoient dans un même groupe grammatical

Antithèse : deux antonymes se côtoient dans un même énoncé

Une subtilité qui ne vous a pas échappée : dans l’oxymore, les deux termes mis en opposition sont côte-à-côte.

EXEMPLE n°1 / « EXCLUSIVITÉ MONDIALE »

Vu sur le net : « Prince en exclusivité mondiale sur RTL », « L’intégrale de Star Wars en blue-ray en exclusivité mondiale sur Amazone », « Diffusé hier en exclusivité mondiale à Londres, Harry Potter et les reliques de la mort -1ère partie semble faire l’unanimité ».

1- Hésitation

Pourquoi on a du mal à saisir le sens

Exclusivité, nf : du latin excludere, « exclure ». Qualité de ce qui est exclusif, c’est-à-dire qui s’attache à un seul objet, sans partage

Mondial, adj : relatif à la terre entière, concerne le monde entier

2- Tentation

Ce qu’on voudrait comprendre

Dans le jargon médiatique, l’exclusivité, c’est le film projeté en premier dans une salle de cinéma ou dans un pays. C’est l’info divulguée en premier par tel organe de presse, telle chaîne de télévision et, désormais, tel média social (ex : l’affaire DSK d’abord révélée sur Twitter), c’est le « scoop » anglais.

Ainsi, le 15 février dernier, TF1 a eu l’exclusivité de l’annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy.

Mais lorsque le mot, par essence restrictif, se retrouve associé à « mondial », indiquant la globalité, que faut-il comprendre? Littéralement, une exclusivité mondiale ne serait exclusive que par rapport à un autre ensemble, hors de notre monde. Elle ne peut donc avoir de sens que pour les petits hommes verts…

3- Révélation

Ce qu’il faudrait dire

L’expression, maladroite, pour ne pas dire absurde, est sans doute utilisée pour insister sur le caractère, unique, exceptionnel de l’événement. Dans ce cas, il s’agit d’un pléonasme. En effet, si je dis que tel film est sorti en exclusivité aux Etats-Unis, le mot exclusivité lui-même sous-entend « à l’exclusion » des autres pays. Préciser « mondial » n’apporte rien à la compréhension, si ce n’est de la lourdeur. Dans le meilleur des cas, je peux parler d’une exclusivité américaine/US.

EXEMPLE n°2 /« SPÉCIALITÉS INTERNATIONALES »

Lu dans un catalogue de voyages : « Buffet varié de spécialités internationales »

1- Hésitation

Spécialité, nf : du latin specialitas, « qualité distinctive ». Qualité de ce qui est spécial, particulier, par opposition à ce qui est général

International, adj (et anglicisme) : littéralement, qui concerne les rapports entre plusieurs nations. Dans le langage courant, s’emploie comme synonyme de « mondial » ou « planétaire ».

2- Tentation

Comme « exclusivité », le mot « spécialité » est circonscrit à un domaine précis : c’est un produit originaire d’une région (la bouillabaisse, spécialité marseillaise). C’est un plat qui fait la renommée d’un restaurant ou d’un cuisinier en particulier (spécialité maison, spécialité du chef).

C’est pourquoi il est déroutant de parler de spécialités internationales. Certes, le pluriel peut sous-entendre que l’on additionne la ou les spécialité(s) culinaire(s) propre(s) à chaque pays, ou étymologiquement, chaque nation !

3- Révélation

Il faut rendre à César ce qui appartient à César. Le mot « spécialité » appelle un adjectif qui le caractérise, qui le précise. Pourquoi ne pas tout simplement parler de spécialités locales ou encore de spécialités régionales ? Et si l’on veut dire que TOUTES les spécialités de TOUS les pays sont réunies en un seul et même restaurant (ce qui est pour le moins étonnant), on préfèrera employer l’expression « cuisine du monde ».

EXEMPLE n°3 / « STRICTEMENT RÉSERVÉES À TOUT LE MONDE »

Lu sur une annonce presse : « Chez SNCF, nos offres d’emploi sont strictement réservées à tout le monde ».

1- Hésitation

Strictement, adv : d’une manière stricte, qui ne laisse aucune latitude, étroit, rigoureux. Le sens strict (stricto sensu) s’oppose au sens large

Réservé, part.passé : destiné à quelqu’un en particulier, retenu à son attention. Ex : une place réservée

Tout le monde : tous, l’ensemble des êtres humains

2 – Tentation

Les deux premiers exemples étaient des oxymores. Ici nous sommes en présence d’une antithèse. Notre cerveau a du mal à conceptualiser le fait que quelque chose puisse être « strictement réservé » à « tout le monde ». La phrase est un non-sens. Et même si l’on entend « tout le monde » avec le sens de « chacun », ça ne change pas grand-chose. Quel intérêt y a-t-il en effet à destiner des places à n’importe qui, au premier venu (comme dans Monsieur tout-le-monde) ?

3- Révélation

Heureusement, la SNCF a pris pitié de nos cerveaux peu imaginatifs en sous-titrant son accroche. Dans « Nos offres d’emplois sont strictement réservées à tout le monde », il faut comprendre : y compris à nos collaborateurs handicapés.

Advertisements

  1. La pub SNCF n’est en rien une maladresse (enfin, ce n’est que mon avis).
    Ce qu’il faut y voir, c’est que la SNCF offre des postes à tout le monde (personnes non diplômées, diplômées, ET en situation de handicap).
    L’antithèse joue ici un rôle d’accroche : le « petit truc » qui fait sourire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :