SNCFun!

Ce n’est pas parce qu’une de ses filiales vient de licencier 880 personnes qu’on n’a pas le droit de se délecter des nouvelles affiches de pub SNCF !

Souvenez-vous, en 2006-2007, l’agence DDB réalisait, pour Voyages-sncf, une excellente campagne en détournant les inscriptions des panneaux situés à l’entrée des villes et des villages. Les calembours consistaient à traduire  les noms de grandes villes étrangères par des toponymes (noms propres désignant un lieu) bien français. Effet terroir garanti !

C’est ainsi que New-York, Singapour, Istanbul sont devenues respectivement Nouillorc, Saint-Gapour, Yste-en-Boule. Encore plus drôles:  les « destinations soleil » comme Cancún (Quancoune), Mykonos (Mique-aux-Noces) ou Marrakech (Marat-Quèche)…

Cette année, rebelotte, mais l’on joue cette fois-ci sur l’homophonie entre des noms de villes françaises et des mots d’usage courant (en français, mais aussi en anglais).

Clins d’oeil aux trajets intercités que la campagne promeut, les phrases sont courtes et efficaces: « On Paris que ça va vous donner des idées », « Partez Caen ça vous chante »,  « Allez faire un Tours », « Pensez-y la prochaine Foix », « That’s very Nice, comme disent les Anglais ».

Très subtil. Et niveau orthographe, l’honneur est sauf : les noms de villes sont inscrits sur des panneaux, à l’intérieur de l’image, donc hors du texte, ce qui limite le risque de confusion.

Mais ne vous y trompez pas: la SNCF n’a pas le monopole de ces « calembours toponymiques » ! Pour preuve, le Maroc est aussi connu sous l’appellation « Marock » (film sorti en 2004) ou carrément « Marock’n roll » (chanson du groupe Hoba Hoba Spirit).

« En berline à Berlin », « Allez à L.A », « Allons donc à London », « Toqué de Tokyo », « Baba de Barcelone », les titres des documentaires d’Antoine de Caunes ne sont pas des calembours à proprement parler, mais utilisent des figures de style qui lui sont proches : la paronymie (mots qui se ressemblent phonétiquement), l’allitération (répétition d’un son consonantique), l’assonance (répétition d’un son vocalique) ou la gémination (doublement d’une syllabe).

Last but not least, le prochain film de Géraldine Nakache et d’Hervé Mimran (Tout ce qui brille), qui sortira le 7 novembre 2012, s’intitule Nous York ! Plus fort qu’Hollywoo?

Publicités

  1. Et les titres des polars de Jean Bruce (OSS 117) : Banco à Bangkok, Moche coup à Moscou, les anges de Los Angeles et j’en oublie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :