Irrésistiblement, furieusement, méchamment…

Amicalement vôtre, Un éléphant, ca trompe énormément… Certains adverbes sont utilisés dans des titres de séries ou de films, avec tout de même moins de succès que les adjectifs comme Irréversible, Incassable, Intouchables, et – ça marche aussi en anglais – Unstoppable… (vous remarquerez qu’il s’agit surtout d’antonymes).

La tendance, désormais, c’est d’utiliser ces adverbes dans les critiques de films. Vous savez, ces commentaires dithyrambiques que l’on retrouve sur les affiches pour allécher les amateurs du 7e art ou les badauds rêvassant dans le métro.

Ce qui est surprenant c’est cette surenchère, cette course à l’éloge, dans laquelle les adverbes ont une place de choix. C’est à celui qui aura la formule la plus percutante, quitte à être surfaite, voire ridicule, quitte à ce que l’adverbe ne veuille plus rien dire du tout. Car, à l’origine, l’adverbe, du latin adverbium (ad→ à, verbum → verbe) est un « mot qui s’ajoute au verbe », pour préciser, par exemple, la manière dont l’action se déroule (« parler bruyamment », « vivre dangereusement », etc). Or ici, les adverbes qualifient des… adjectifs qui eux-mêmes qualifient… des noms!

 À titre d’exemple, les affiches de deux films qui sortent aujourd’hui sur les écrans :

La délicatesse, « irrésistiblement romantique », cela va sans dire… Et L’Irlandais, « méchamment drôle », quand il n’est pas « furieusement drôle », selon les affiches:

Il me semble que s’en tenir à « romantique » ou « drôle » aurait suffit. Il n’est pas non plus interdit de piocher dans les innombrables synonymes dont regorge la langue française!

Mais l’usage immodéré des adverbes permet de s’économiser ce genre d’efforts.

Dans le même registre, la création d’un néologisme pour qualifier un genre de film. L’Irlandais? Un film « mélancomique » bien sûr ! Verdict en salles ce mercredi …

Publicités

  1. Après avoir utilisé tous les superlatifs de la langue française et les mots les plus forts, la presse se trouve acculée. Comment qualifier un beau but quand on a déjà usé de « époustouflant », « fantastique », « incroyable » pour tous les autres?
    De même pour un film: « irrésistible », « impressionnant »….
    bah c’est un juste retour de la démesure…Fallait pas que la presse rentre dans le jeu de la comm’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :