Cette leçon vaut bien un reblochon

Cette idée de surfer sur une erreur de prononciation courante est bien trouvée. C’est vrai qu’à l’oral, on a naturellement tendance à remplacer le « e » par un « o » afin d’équilibrer les sonorités et faciliter la prononciation du mot reblochon.  C’est la même chose avec « infractus » au lieu d’infarctus, « soupoudrage » au lieu de saupoudrage.

Mise dans la bouche d’une petite fille innocente, la faute déculpabilise les adultes qui retiendront quand même la leçon ! Et puis ça change des pubs mièvres sur les fromages aux soi-disant vertus aphrodisiaques…

Advertisements

  1. Si je puis me permettre une remarque, « soi-disant » est un adverbe, construit à partir d’un participe présent dont le sens est « se disant ». Il est, par conséquent, invariable en genre comme en nombre.

  2. Votre ‘template’ croque le jambage des lettres et la cédille dans le titre. Vous avez écrit « leçon » mais on lit « lecon ». Pas chez vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :